mardi 20 juin 2017

Les TAPs à Colombes ou chronique d'une mort annoncée

Le gouvernement de M. Macron ayant voulu redonner aux communes la liberté de choisir l'organisation de la semaine d'école, et ce dès la prochaine rentrée scolaire, la Ville de Colombes a recueilli l'avis des familles. 


Consultation dans les écoles 


Le résultat de la consultation du mois de juin (dont les conditions de déroulement et l'analyse des résultats sont  contestées par les associations de parents d'élèves) serait le souhait - soi-disant massivement exprimé - de la suppression des TAPs... sans doute effective à la rentrée, puisque le décret va bientôt paraître. Madame le Maire voudrait que les conseils d’école de juin soient consultés pour entériner, ou pas, l'organisation de la semaine (4 jours ou 4.5 jours). Mais certains conseils ont déjà eu lieu...


Rappel sur une mise en place peu satisfaisante


Mme le Maire avait pris, dès le début de son mandat, la décision de placer les Temps d'accueil périscolaire le vendredi après-midi, pour des raisons d'organisation. 
Ce choix est sans doute l'un des plus mauvais quant au rythme de travail des écoliers (voir les études de chronobiologie sur le sujet, mais curieusement elles se font très rares, comme si la question des rythmes scolaires s’était vidée de son fondement à l’heure de sa mise en œuvre).
Après un abandon, il y a quelques années, de la matinée du samedi matin - qui était un vrai moyen de faire exister le lien entre l'école et les familles -, le système pour les enfants de Colombes est actuellement le suivant : école durant 3 journées complètes (lundi, mardi, jeudi), le mercredi matin et le vendredi matin. Les TAPs, eux, sont regroupés le vendredi après-midi.
À la rentrée dernière, les TAPs sont devenus payants et, pour les familles aux QF les plus bas, inscrire son enfants aux TAPS revenait beaucoup plus cher que le centre de loisir. Cherchez l’erreur !


Un traitement inégalitaire


Cela a eu pour conséquence un désistement des enfants des familles aux QF les plus faibles aux activités du vendredi après-midi (engendrant pour eux une rupture de 2 jours et demi, un long week-end avec pour certains peu de possibilités d’activités), et une fréquentation relativement élevée pour les enfants aux QF plus hauts. Comme si la prise en compte du rythme de vie et du rythme scolaire des petits Colombiens était une affaire de porte-monnaie !
Les APE avaient engagé fin 2016 deux actions en justice, pour l'instant sans réponse pour cause d’engorgement des tribunaux. La première contre la mise en œuvre des pénalités cantine, la seconde contre la tarification abusive des TAPs.


Vous trouverez ci-joint le tract distribué aux familles qui relate bien la situation :





samedi 17 juin 2017

CONSEIL DU 18 MAI 2017 : COMPTE ADMINISTRATIF


Vous nous présentez ce soir un rapport qui est une fois de plus une autocongratulation.Je voudrais apporter un éclairage un peu différent sur la politique que vous conduisez.


Alors que Colombes accueillait, il y a encore 3 ans, 800 habitants par an, témoignant de son dynamisme, d’une politique attractive en faveur de l’accueil des familles, de sa politique de logements accessibles au plus grand nombre. Aujourd’hui, si l’on en croit les chiffres, Colombes perd de son attractivité. Vous n’investissez plus (25 Millions seulement en 2016), le service public est affaibli, vous construisez des logements mais ils sont trop coûteux et donc inaccessibles aux Colombiens.


Quelle est la conséquence de tout cela ?

Une baisse de 1% de la population de notre ville entre 2015 et 2016, soit 800 habitant en moins, alors même que le département, lui, continue de croître. 


Le corollaire = une baisse des recettes fiscales

Voilà ce que dit le bilan financier de la commune pour l’année 2016.
Voilà ce que  produit votre politique, Mme Le Maire. 
Colombes se referme, perd son dynamisme. 
Cette situation, si elle perdurait, serait regrettable pour l’avenir de notre ville.

Intervention de Véronique Monge au conseil municipal du 18 mai


vendredi 5 mai 2017

2e tour dimanche 7 mai

La présence du Front national au second tour de l'élection présidentielle risque de faire basculer la France dans un régime à caractère raciste et totalitaire. 
L'attitude, l'incompétence, la désinvolture et la morgue de Mme Le Pen lors du débat télévisé de mercredi soir ne font que mettre ce danger en évidence.
Sans pour autant lui donner carte blanche, ni se priver de critique ou d'opposition pour l'avenir, l'association Citoyens Autrement appelle sans réserve à voter Emmanuel Macron le 7 mai prochain.

samedi 11 mars 2017

Hommage à Édouard Phanor - 11 mars 2012

Toi qui étais un Citoyen Autrement, 
L'ensemble du groupe te rend hommage en cette triste date anniversaire.
Nul doute qu'en cette période politiquement compliquée, 
Ton ouverture d'esprit nous aurait permis de mieux comprendre les enjeux actuels.
Citoyens Autrement

mercredi 8 mars 2017

Réussir la transition énergétique

Mardi 14 mars 2017 à 20h30
Réussir la transition énergétique
LE CERCLE D’ETUDES ET D’INITIATIVES CIVIQUES DE COLOMBES, 
ATTAC 92, 
LA MJC THEATRE DE COLOMBES, 
vous invitent à la soirée débat


Intervenant : Stéphane SIGNORET
Ambassadeur de l'association Négawatt


1. Un constat majeur : la courbe de la consommation s'est inversée La consommation d'énergie est orientée à la baisse dans l'ensemble des pays de l'OCdE.

2. La sobriété et l'efficacité sont les clés de l'inflexion de la demande Ce résultat est obtenu grâce à la maîtrise du dimensionnement, du nombre et de l'usage de nos appareils et équipements et au développement d'un programme de rénovation énergétique des bâtiments.

3. Une confirmation : le «100% renouvelables» est possible dès 2050 La biomasse solide reste la première source de production d'énergie renouvelable, suivie de très près par l'éolien puis le photovoltaïque, lui-même suivi de très près par le biogaz.

4. Zéro émissions nettes en 2050 : la France devient neutre en carbone Le couplage des scénarios négaWatt et afterres 2050 montre que les émissions nettes de gaz à effet de serre, toutes sources confondues, deviennent nulles en 2050.

5. gaz et électricité, une complémentarité incontournable La valorisation et le stockage des excédents d'électricité renouvelable sous forme de méthane de synthèse (power-to-gas) est l'une des clés de voûte du système énergétique de 2050.

6. L'agriculture et la forêt jouent un rôle majeur Le triptyque négaWatt appliqué au système alimentaire démontre sa pertinence : sobriété dans la consommation, efficacité de production, utilisation et production de ressources renouvelables.

7. L'économie circulaire, moteur du renouveau industriel En développant les filières de réparation, de recyclage et de récupération, il est possible de diviser par deux les quantités de matières minières consommées.

8. Des bénéfices multiples pour la santé et l'environnement Le scénario négaWatt améliore très significativement la qualité de l'air, de l'eau et des sols.

9. La transition énergétique, un bienfait pour l'économie et l'emploi La transition énergétique crée pas moins de 400.000 emplois nets d'ici 2030.

10. Une France plus solidaire et plus responsable Elle permet de réduire très fortement le nombre de personnes en situation de précarité énergétique.

11. Il n'y a plus de temps à perdre Le combat pour le climat n'est pas perdu, mais chaque année d'atermoiements obère notre avenir énergétique et climatique.

12. Le scénario négaWatt, une boussole et un tempo pour agir il offre une trajectoire et un rythme pour guider l'action : à tous, nous disons de s'en saisir pour réussir la transition énergétique..

1. Communiquez-nous les noms et adresses d’amis que vous souhaitez voir invités, avec leur adresse postale, ou mieux leur adresse électronique. Démultipliez cette invitation à partir de votre e-mail.

2. Si vous recevez cette invitation par la poste, vous pouvez nous faire faire des économies en nous communiquant votre adresse électronique, si vous en avez une, ou en nous faisant savoir que vous ne désirez plus recevoir l’annonce de nos cafés-débats.


1 FOIS PAR MOIS : SOIREE DEBAT N’hésitez pas à nous proposer des thèmes et des intervenants CEIC 06 77 33 48 68 contact@citoyennete-colombes.fr
MJC-TC 01 56 83 81 81 mjctheatrecolombes@wanadoo.fr


.